Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La vie à Canton

Publié le par matoliver

Au départ, cet article devait concerné les rues et, au vu des difficultées pour me connecter et encore plus pour avoir assez de place pour continuer à écrire des articles et pages sur ce blog, j'ai pris la décision de changer de stratégie et de relater un peu la vie depuis que nous avons déménager à Canton. En premier lieu, pour ceux qui ne le sauraient pas, Pékin est au Nord et possède un climat plutôt continental sec alors que Canton est au Sud juste à côté de Hong-Kong et a plutôt un climat tropical humide (allant jusqu'à plus de 80%)... Autant dire un peu de changement... Depuis qu'on est arrivé, il y a eu environ 1 mois de froid "intense": aux alentours de 10°C. Il faut dire par contre, que vue l'humidité, ça se sent quand même bien. Du coup, un peu malade au début. Il faut le temps que le corps s'habitue à un climat aussi différent du précédent.

Maintenant que c'est fait, ça va à peu près, il reste le problème de la pollution, mais, ça, on s'y fait aussi. Une légère toux quand c'est vraiment fort!

Des fois, c'est tellement pollué qu'on ne voit même pas le stade qui est de l'autre côté de la rue. Par contre, comme on est pas trop loin de l'océan, il y a souvent du vent qui vient chasser la pollution un peu plus loin. La première fois que j'ai vu ça, j'ai été épaté, j'ai vu ce qu'il y avait derrière le stade. Bon, c'est pas si joli que ça, c'est juste encore des tours, mais, au moins je les ai vu de mes yeux et depuis le palier de l'étage environ 1Km de distance... C'en était presque émouvant!!! Bon, OK, j'exagère un peu, mais, c'était quand même sympa!

Au passage tout de même, on est arrivé ici, il y a quasiment 6 mois pour travailler.

J'ai commencé à travailler tout de suite dans une agence d'Urbanisme, Architecture, architecture d'intérieur et qui fait aussi bureau d'études. Le boulot paraissait sympa voire même intéressant au dire du patron qui voulait m'engager pour un rôle de conseil et "ouvrir l'esprit de ses employés". Il a fallu un peu de temps pour se mettre en phase, bien entendu. Tout d'abord à cause de mon niveau de Chinois qui n'est pas encore suffisant pour discuter techniques constructives ou urbanistiques, puis, pour les différences de façon de penser, de voir les choses, de les appréhender. Du coup, pour l'instant, j'ai bossé sur une dizaine de projet pour amener un autre regard et, je fais aussi des sortes de mini-conférences aux emplotés pour leur montrer un peu comment ça marche en Europe et à travers le monde. Ils ont bien sûr des revues, mais, ça n'explique pas tout et surtout pas les tendances actuelles écologiques. Les revues qui en parlent sont peu nombreuses ici, et tournées vers un public qui connaît déjà. Pour ceux qui ne connaissent que les chauffe-eau solaire c'est un peu difficile.

Il est vrai qu'hormis les chauffe-eau solaires, il est difficile de trouver d'autres avancées écologiques. En tout cas, l'isolation, la ventilation naturelle, les piscines naturelles, les bâtiments passifs, voire positifs... C'est pas la peine d'en parler. En fait, si, il faut mais, il faut aussi expliquer pourquoi, comment, combien ça coûte... En fait reprendre les bases que l'on a en Europe depuis un dizaine d'année. Du coup, c'est pas facile à expliquer. On a tellement d'information qui nous sont offertes chaque jour à la télé, la radio, dans les magazines, via internet. On se rend pas compte de notre chance et de notre savoir.

Pour la suite, je vais voir si j'arrive à continuer sur ce blog ou s'il faut en créer un autre. Enfin, je vais pas voir ça tout de suite, car, depuis que je travaille, j'ai moins de temps pour m'en occuper.

 

 

Commenter cet article